Dans un mois , c'est NOËL , c'est le moment de nous faire rêver avec des

sucreries de notre enfance et qui heureusement perdurent : les papillotes

Nul doute que la papillote comme les sucres d'orge , les fondants et les boules crèmes sont des

incontournables friandises de Noël , Qui , enfant n'a pas eu le plaisir d'accrocher des sucres d'orge

rouge et blanc dans le sapin et a eu les yeux émerveillés de trouver des papillotes dans ses

chaussures et fermé les yeux en laissant fondre un doux fondant dans la bouche . Il est des

traditions qui perdurent et qui se transmettent de génération en génération.les parents sont

toujours heureux de transmettent les traditions de Noël .on se remémore ainsi les fêtes de notre

enfance.

De quand datent les premières papillotes ?

C'est à la,fin du XVIII ème vers 1790 après la révolution qu'un pâtissier lyonnais , monsieur

Papillot ,dont la pâtisserie située rue Bât d'Argent dans le quartier des Terreaux surpris un de ses

jeune commis en train de cacher un de ses chocolats dans un joli petit papier torsadé

accompagné d'un petit mot doux pour sa petite amie . Le manège devait durer depuis quelques

temps , le jeune apprenti fut renvoyé mais son patron garda l'idée . C'est ainsi que naquit la

papillote .

Ce pâtissier malin remplaça les doux messages d'amour par des rébus et des petites blagues et

enveloppa ces chocolats dans un joli papier de fêtes frangé .

Ce ne fut qu'un siècle plus tard que la papillote s 'industrialisât et que son commerce devint

grandissant vers les fêtes de fins d'année .

Avons nous une idée de la quantité de papillotes que l'on fabrique pour Noël ?

Il se produit environ 500 tonnes de papillotes pour les fêtes de fin d'année , il faut savoir que cette

production française n'est réalisée que pour la France . On ne trouve pas de papillotes en dehors

de l'hexagone .

Et le pétard ?

Un pétard se glissât sous le petit dessin pour bien faire exploser la joie de Noël pour la grande joie

des petits et grands. On appelle souvent les papillotes à pétards : des cosaques

Je me souviens d'avoir toujours eu un peu peur à l'idée de tirer sur les deux languettes de papier

cartonné mais les garçons étaient plus téméraires et ils nous faisaient toujours sursauter .

Mais la papillote c'est avant tout un bon chocolat fourré de praliné, de ganache, de fondant ou de

pâte d'amande.

Un petit rébus ou bien une petite blague accompagne ce chocolat . Ce n'est pas une invention

récente , si donc au début c'était pour remplacer les doux mots d'amour , l'idée commerciale a fait

son chemin . Dans les papillotes il y a au début du papier la fin d'une historiette , suivie par une

autre entière cette fois ci , puis arrive seulement le début d'une autre blague . L'idée étant de

retrouver le début ou la fin dans une autre papillote .

L'idée des petites charades ou blagues a été reprise dans les caram´bars .

LES FONDANTS DE NOTRE ENFANCE

Vous devez certainement comme moi avoir le souvenir des fondants de Noël aux couleurs pastels

de notre enfance .

Ce n'est pas trop compliqué  a réaliser

la recette

Il vous faut :

Du fondant pâtissier

Du parfum alimentaire orange , citron , kirsch etc

Un peu de colorant

Faire fondre le fondant au bain Marie avec le parfum et le colorant . Bien fouetter vigoureusement

le tout pour obtenir une pâte très homogène .

Verser ensuite dans des petits moules en silicone comme des petits moules à mini madeleines .

Laisser refroidir et prendre pendant 2 h avant de démouler .

Il faut maintenant préparer le sirop de candissage , pour cela il faut

500 grs de sucre

25 Cl d'eau

Dissoudre le sucre dans l'eau , attendre que le sirop soit translucide et porter à légère ébullition

( 1 min ) . Laisser tiédir et recouvrir les fondants avec ce sirop. Poser un papier de cuisson

humide sur les fondants et laisser cristalliser 24 h.

Égoutter et laisser sécher 12 h

image

IMG_4749